104 Ma rencontre avec le Berger Australien

Le début d'une histoire d'amour....

 

Je rencontrais mon premier Australian Shepherd vers la fin des années 80 (1989 ou 1990 je ne sais plus très bien). Une éleveuse, dont j'ai toujours présumé qu'il s'agissait de Mme Gounon (l'Arc-en-ciel après l'Ondée), présentait ses chiens en exposition dans des démonstrations de travail, ils étaient merveilleux, leurs couleurs chatoyantes et leur vive intelligence me firent un effet tel que je me renseignais sur cette race. Cependant mes démarches restèrent vaines assez longtemps, puis, je trouvais enfin un ancien magazine canin parlant de l'Aussie, et du fait qu'il n'était pas encore reconnu par la FCI, je pris mon mal en patience, ce qui fut assez aisé puisque à cette même époque je démarrais mon élevage d'Australian Silky Terrier et comme me disait ma maman : on ne court pas deux lièvres à la fois ! Donc je m'investis pleinement auprès de mes petits terriers, sans toutefois perdre de vue le berger australien.

(En photo à Gauche: Michigan et à Droite: Drexley, les parents de mon premier berger australien)

 

....Son arrivée...

Les évènements de la vie ont fait que j'appris la reconnaissance officielle de la race sans pouvoir en faire immédiatement l'acquisition. En 1998 ma situation se clarifia et je pu enfin me relancer à corps perdu dans les recherches d'éleveurs et de toute la littérature disponible sur la race, Internet m'y aida bien sûr.

 

Début 1999 je rencontrai Marie Anne Bernard, qui fit tant pour les faire connaître au plus grand nombre, je me rappelle encore la voir ' accaparer ' le ring d'honneur pour instruire le public sur l'Aussie ! Avec elle je jetai les bases de la recherche de mon futur chien - ce serait un mâle rouge tricolore, le plus proche possible de Gringo ! Elle avait carte blanche pour la sélection des futurs parents et du chiot. Courant 1999 je revenais un peu sur mes desiderata un peu rigides, moi qui ne voyais dans le noir tri qu'une mauvaise copie du Bouvier Bernois, mes certitudes se fracassèrent en voyant CH One Black Drexley de l'Orée des Charmois. Un chien fabuleux (à mon humble avis) qui me réconcilia avec cette couleur.

 

Mi-mars 2000 le courrier tant attendu arrive enfin, il y a un mâle rouge tri dans la portée de Drexley (encore mieux !) et de CH Michigan Copper Blue de l'Orée des Charmois, je réserve et attends ; à peine quelques semaines plus tard (les bébés ont 7 semaines) coup de fil de Marie Anne me disant que non, tout compte fait, Woody n'est pas le chien que j'attends, qu' il n'est pas assez bien à son goût pour le rôle que je lui destine ! Mais par contre il y a un petit noir qui ressemble beaucoup à son papa. Ne pouvant plus patienter plusieurs mois je demande à voir les photos, et là coup de foudre ! Run Bradley Night de l'Orée des Charmois sera MON chien. Par l'intermédiaire de Marie Anne Bernard je contacte peu après Mme Mathilde Wallois car celle-ci vient de réaliser un mariage avec un chien canadien que tout le monde trouve merveilleux - renseignements pris via le net, CH San Te Mataeo Of Starcross est effectivement superbe ! Et la maman, CH Sunshine's Moka qui vient d'être sacrée championne de France, est elle aussi une magnifique chienne. Pour ne pas laisser passer cette portée très convoitée je réserve une femelle bleue (s'il y en a une !) Heureusement dans cette portée il y eu plusieurs femelles bleues, je choisi celle qui deviendra la compagne de Brad, et c'est ainsi que Rhapsody Lady Blue des Chemins Cathares vient agrandir cette toute nouvelle famille.

.... on fait ce qu'on veut....

Mi 2001, mes deux australiens décidèrent qu'il était temps pour eux de fonder une famille et me firent cadeau d'une portée, même si je fus prise un peu au dépourvu, cette naissance m'emplie de bonheur. Les chiots, au nombre de cinq étaient tous plus beaux les uns que les autres (forcement c'était les miens !). Mon amie Frédérique pris le mâle bleu - Silver Blue Dream du Domaine de Baronnière et accueillit quelques mois plus tard son frère - Slider Red Devil. Pour ma part je gardais Shivaree Copper Constellation. Les deux mâles feront de l'agilty, Silver réussi son brevet à l'âge de 19 mois (alors que le démarrage des concours ne peut commencer qu'à 18 mois). Autant dire qu'il était doué ! Sly a mis quelques semaines de plus car il était un peu

 plus fantasque, mais il est aussi détenteur de son brevet. En ce que me concerne, j'avais donné une priorité à la carrière de beauté à mes australiens, en septembre 2002, nous sommes allées, Tiffany et moi même,  dans un club où nous avons préparé Shivaree et Bradley en obéissance, Brad ayant obtenu très vite son 1er niveau, puis il s'est entraîné à l'agilty avec ma fille; Shivaree est malheureusement restée un peu sur la touche à la suite à une blessure au genou de sa maitresse (moi-même). Elle a profité de ce répit pour décider que finallement le meilleur sport pour elle c'était ...le canapé!
Nous avons depuis cessé notre collaboration avec ce club pour des raisons de désaccord sur les méthodes de travail de certains membres et responsables.

 

En 2003 j'ai refait ce mariage entre Brad et Rhaps, nous avons eu de jolis bébés qui ont tous trouvés de bonnes familles pour s'y épanouir, Brad nous a gratifié sur cette portée d'un clone parfait, Urpho Run in Night, qui lui aussi fait de l'agilty et du cani-cross, Snake destiné au départ à la compagnie a finalement fait quelques expos et à même fait un stage sur troupeau, à la suite de quoi il a eu son CANT, comme quoi l'atavisme de la race est toujours bien présent.

En 2007, Rhapsody fut mariée à un mâle Noir Tricolore, issu du fameux Paradox Propaganda, Northbay's one n'Oonly, sur cette portée j'ai gardé 2 filles - Velvet, la bleue et Ooonly, la Noire. Depuis Rhaps est à la retraite.

 

 

 

En 2005, Shivaree fit une portée avec Isiwun Tennesee, sur laquelle j'ai gardé un mâle : A Wonderfull X'Cite, plusieurs chiens de cette portée s'illustrent régulièrement en Agility, Fly ball, Obérthymée et Obéissance. Aunil (Apocalyp's Xtrem), Angel (...of Darkness) et Azur (A Lost Blue Dream). Merci à leurs propriétaires de mener si hauts les couleurs de l'élevage en sport (moi j'en suis incapable!!!!).
Merci les Isabelle (s) et Daniel.
La deuxième et dernière portée de Shiva fut avec Ataris Aunil de Vanikoro, mon mari à voulu garder Daredevil, mâle rouge tricolore, car il savait que cette couleur avait été mon premier coup de coeur et que c'était la première fois qu'un RT naissait à l'élevage, et comme en plus il est bien fait ce chien, j'ai cédé, surtout que sa maman ne pourrait plus reproduire, il me reste ses fils pour perpétuer la lignée.

 

Puis ce fut le tour d'Ooonly d'avoir une descendance, pour sa première portée, en 2010,  je choisis Calchas Bleu Bis Malpertuis, il n'y eu qu'un seul chiot. Pour sa deuxième et dernière portée, deux ans plus tard, elle fut couverte par Apocalyp's Xtrem du Domaine de Baronnière, de cette belle portée j'ai gardé Hope of Blue Cheyenne du Domaine de Baronnière.

 

 

 

Quant à Velvet elle fut mariée à Hearthside French Connection pour sa première portée en 2011, les chiots issus de ce mariage avaient une morphologie et un caractère fabuleux, par contre plusieurs d'entres eux avaient du blanc envahissant, 2 étant même inconfirmables. Pour sa gestation suivante nous avons utilisé le fils du mâle précédent, Gosh! A Gloomy Black Boy of Crystal Lake, et malheureureusement le constat fut identique pour le blanc, malgré de très jolis chiots très sympa en caractère. Donc nous avions décidé de mettre Velvet à la retraite, assez déçus par sa progéniture, surtout avec une si belle chienne!

Mais, mais, mais..... nous n'avions pas imaginé l'audace et la détermination de Daredevil lors des dernières chaleurs de la miss... et ces deux là nous ont offert une superbe portée très homogène (line breeding sur Rhapsody) de belles couleurs de robe, très peu de blanc sur les chiots......... merci dame nature de nous avoir ainsi réconcilié avec notre Velvet.... Nous avonc gardé en co-propriété la jolie Jibe, une petite chienne rouge tricolore avec une robe bien foncé comme son papa et une tête suberbe.

 

Puis se fut au tour de Cheyenne de nous faire une portée avec Faune Rouge Bis Malpertis, Une belle portée arc en ciel avec des chiens de caractère prompts au travail, 

 

​En 2017, Cheyenne nous fit une surprise! Quelques jours avant sa mise bas nous avons découverts avec stupéfaction sa gestation (non programmée), le coupable étant bien évidement notre Daredevil, qui, une fois de plus sous ses airs candides (voires benêts) nous avait roulé grâce aussi à la complicité d'une Cheyenne qui s'était bien gardé de nous faire savoir qu'elle était en chaleur ! La nature nous a gaté, et cette portée fut magnifique, les bébés, essentiellement bleu merle et rouge merle à l'exception d'une femelle rouge tri, sont superbes, toujours avec des tempéraments qui nécessite une disponibilité des propriétaires pour leur donner une activité suffisante. Nous avons gardé en co-propriété la jeune Naëlle qui ressemble beaucoup à sa tatie Velvet. 

 

 

 

Pour l'avenir de l'élevage, je sélectionnerai les futurs pères avec le même soin que d'habitude, en recherchant toujours l'amélioration du type et la conservation des acquis (caractère et morphologie). J'ai aujourd'hui exactement le type de d'Australian Shepherd que j'aime : un type Modéré, tel que le décrit le standard, donc mes futurs mariages ne chercheront qu'à l'appronfondir et le conserver, en aucun cas à le modifier pour produire un type plus lourd ou plus léger qui ne sont à mon sens qu'une exagération qui aura rapidement ses limites. Il est bien évident que les reproducteurs sont testés tant au niveau de la dysplasie hanches et coudes, que pour les tares oculaires pour lesquelles le dépistage sera refait tout au long de la carrière de reproduction du chien(ne), et chaque nouveau reproducteur aura sa carte d'identification génétique, et sera testé génétiquement pour l'AOC,  l'APR prcd, le HFS4 et le MDR1.